Communication explicative

L’usine du futur, c’est maintenant !

 

Après trois révolutions successives qui ont façonné l’usine que nous connaissons aujourd’hui, une quatrième révolution s’est engagée avec les technologies numériques et leurs innovations, c’est l’industrie 4.0.  Digne d’environnements de films de science-fiction, elle provoque raz de marée et parfois tsunami, mais aussi émerveillement et enthousiasme. Pensez à l’univers déroutant des films comme « Minority Report » ou encore « i robot », quand parcourant les rues de la ville, le détective Del Spooner se mêle aux robots, devenus de parfaits assistants pour les êtres humains, voire d’avantage… Ce ne sont que des films me direz-vous ! Peut-être pas ! … 

 

QU’EST-CE QUE L’USINE DU FUTUR ?

L’usine du futur, usine 4.0 ou smart manufacturing est une entité qui regroupe, à la fois, les trois phases de  l’évolution de l’usine depuis le XIXe siècle (machine à vapeur, électricité et automatisation) tout en initiant une nouvelle phase avec l’arrivée des technologies numériques et leurs innovations actuelles et futures. Arrivés à l’aube de ce bouleversement, des changements dans les modes d’organisation apparaissent, se développent entrainant des transformations dans les modes de conception, de fabrication mais également dans les modes de commercialisation.

L'usine du futur c'est maintenant - La boîte à outils numériques

Crédits de l’image : Usine Nouvelle

 

L’UNIVERS DE L’USINE DU FUTUR

Pour bien comprendre, transplantons-nous dans l’univers de l’usine. Aujourd’hui, nous sommes coutumiers des chaines de production où machines et opérateurs cohabitent chacun dans sa mission. Tantôt l’individu est très présent avec la machine, tantôt il laisse la place aux machines automatisées qui produisent plus rapidement et aux robots qui remplissent des missions parfois délicates, voire dangereuses. Arrive alors l’industrie intelligente ou usine 4.0 et l’environnement de production change offrant une place importante aux robots intelligents, aux capteurs, aux interfaces numériques, l’ensemble devient interconnecté. Les process s’ouvrent alors aux différents collaborateurs concernés, aux fournisseurs et aux partenaires ainsi qu’aux clients. L’usine 4.0, c’est avant tout un bouleversement technologique mais pas seulement, il s’accompagne d’une modification en profondeur des modes de pensée en revisitant la place et les performances de l’individu, la performance de l’outil industriel ou encore la logistique ou la cyber sécurité.

 

L’USINE DU FUTUR : SES ENJEUX

  • Logistique et traçabilité.

Des capteurs, placés aux endroits stratégiques de la chaine de fabrication, permettent de localiser en temps réel les composants entrant dans la fabrication et de les suivre tout au long de la chaine de production. Ceci permet de savoir où et quand a été fabriqué le produit, de le contrôler et de le rappeler en cas de défaillance.

  • Performance de l’outil industriel.

Alors les machines, les opérateurs et le système d’information sont connectés entre eux, ils  collectent, analysent les données afin d’agir conjointement. La flexibilité de la production permet de s’adapter à la demande, en temps réel. L’enjeu est d’améliorer la maintenance de l’outil de production, des machines fabriquées ainsi que les objets produits.

  • Gestion de l’entreprise.

Ainsi, les données collectées à partir de tous les objets connectés de l’usine facilitent un contrôle et un pilotage à distance et en fonction du client. L’analyse de ses données permet également de déterminer les pannes et d’anticiper les phases de maintenance.

  • Performance des collaborateurs.

Grâce à l’analyse des données, les interactions entre les hommes et les machines sont optimisées et améliorent la productivité des équipes. Face à la présence d’interfaces numériques interconnectées intervenant à toutes les phases de la chaine de production du produit, l’être humain doit apprendre à adapter ses actions, qu’elles soient complexes ou réalisées à distance. Tous les acteurs étant connectés, ils peuvent échanger rapidement leur retour d’expérience réduisant ainsi les délais de production d’un nouveau produit.

  • Efficacité énergétique.

En fonction des retours de données, la production est optimisée par rapport au coût de l’énergie et du tarif suivant les moments de la journée. L’usine du futur sera écologique puisqu’elle économisera l’énergie et les matières premières en réduisant les déchets de fabrication et même sur la valorisation de ces derniers.

  • Cyber sécurité.

La place des technologies de l’information et de la communication dans l’usine du futur devient centrale. Les informations sensibles et nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise sont stockées numériquement sur des serveurs à distance ou de manière localisée sur le cloud. Se prémunir contre les attaques informatiques en prévoyant des systèmes de sécurité efficaces est un enjeu majeur pour les entreprises.

 

L’USINE DU FUTUR, UN DEFI POUR DEMAIN AMORCÉ DES AUJOURD’HUI.

Le défi pour demain est d’avoir des entreprises performantes, flexibles, sûres, respectueuses de l’environnement, économes en énergie, capables de s’adapter, tout en assurant la place de l’homme…

Si vous avez vous aussi des enjeux liés à la transformation digitale de vos publics et si vous souhaitez accompagner ces derniers au changement, contactez-nous  et profitez de l’accompagnement de la boite à outils numériques®.

VOUS PARTEZ DÉJÀ ?

Inscrivez-vous à la newsletter de la boite à outils numériques®, le futur vous attends !