Communication explicative

Les enjeux de l’industrie 4.0

La filière recherche et développement comme la filière production se doivent de favoriser leur transition numérique et s’engager résolument dans la voie de l’usine du futur, celle de l’industrie 4.0.

Elle se caractérise par l’intégration communicante des technologies numériques dans les processus de fabrication. Pour cela, elle met en place une nouvelle façon d’organiser les moyens de production en créant des usines « intelligentes » où tout est réalisé en interaction : entre les produits, entre les machines, entre les machines et les hommes, liés en réseau lui-même relié à l’extérieur (communication instantanée et en continu). L’ensemble constitue un système global interconnecté.

La « smart factory » ou Usine 4.0 s’appuie sur des outils déjà existants dans les entreprises : les capteurs, les automates, le smart data, les iOT (Internet des objets), le cloud computing.

Aujourd’hui, il s’agit de mettre en place une nouvelle organisation du mode de production qui donne une plus grande importance au réseau.

Connectées entre elles, les machines d’une usine (ou de plusieurs sites) et des capteurs s’échangent des informations. Cette communication continue et instantanée entre les différents outils et postes de travail intégrés dans les chaînes de fabrication et d’approvisionnement permet d’optimiser les process manufacturiers et d’améliorer la flexibilité afin de s’adapter à la demande en temps réel et de mieux satisfaire les besoins individuels et multiples de chaque client.

Pour relever ce défi, l’usine connectée doit bénéficier d’une logistique parfaitement rodée. L’administration de la chaîne d’approvisionnement (supply chain management) est un des éléments clés et concerne notamment : le stockage des produits, le transport, les équipements (camion, chariot élévateur…), les fournitures (emballage, carburants…), la planification, les systèmes d’information et de contrôle de gestion.

Point de convergence, le Smart Data s’occupe de capter la bonne donnée, la transformer (ou la contextualiser) et s’en servir pour optimiser les procédés de fabrication.

Les nouvelles technologies agissent comme un levier de compétitivité pour l’industrie.

Avec l’arrivée de l’Industrie 4.0, les systèmes de production évoluent dans un contexte complexe marqué par sept facteurs clés qui constituent l’essentiel de la compétitivité : la sécurité des personnes et des produits, la qualité des produits, la réduction des délais de mise en marché, le degré d’innovation, la maintenance, l’efficacité énergétique, la cyber sécurité.

Les enjeux de l’industrie 4.0

Quelles technologies connectées et intégrées ?

Les systèmes de production avancés, l’Internet des objets, la robotique, la cobotique, l’intelligence artificielle, le big Data, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, la réalité mixte, le cloud computing, les systèmes Cyber-Physiques (CPS), Cyber-Physical (Human) Systems (CPHS), vidéo 360°, vidéo streaming,  les drones, les transporteurs personnels électriques, l’impression 3D,  etc. constituent des leviers majeurs.

L’usine du futur se doit d’intégrer et de connecter ces briques technologiques entre elles pour assurer la communication et l’intégration d’informations, favoriser l’autodiagnostic des équipements de production, renforcer le contrôle et le suivi de produits, s’appuyer sur la simulation des procédés, de la chaine de production et de l’usine, s’inscrire dans le défi environnemental.

Si vous souhaitez faire découvrir l’impact du digital à vos publics, contactez-nous pour faire intervenir la boite à outils numériques® avec sa thématique « L’usine du futur ».

Prochain article

Les métiers du digital

VOUS PARTEZ DÉJÀ ?

Inscrivez-vous à la newsletter de la boite à outils numériques®, le futur vous attends !